Archives de catégorie : angoisse

angoisse

Angoisse

Lorsque vous souffrez d’angoisse, de crises d’angoisse, d’attaques de panique, d’agoraphobie, ou de phobie sociale, la première chose à faire est de prendre un rendez-vous pour un examen médical complet afin de voir si vous souffrez d’une maladie psychiatrique ou si vous souffrez seulement d’anxiété (ce qui est généralement le cas chez 99% des personnes consultant un médecin pour ce type de problèmes.)

La réponse du médecin est généralement que vous êtes sans doute un peu stressé(e), mais que vous n’avez rien de grave.

Je sais que cette réponse a quelque chose de révoltant car votre peur et votre souffrance sont elles bien réelles et intenses. J’y reviendrai plus loin dans le livre sur l’angoisse.

Le médecin que vous consultez peut, pour vous aider, vous prescrire des médicaments, le plus souvent sous forme de tranquillisants, d’anxiolytiques ou d’antidépresseurs.

Généralement l’action du médecin contre l’angoisse s’arrête là.

Une attaque de panique, c’est l’arrivée soudaine d’un sentiment de terreur qui frappe par hasard sans prévenir. Ce type de mésaventure peut arriver à n’importe quel moment même durant le sommeil. Une personne qui subit une attaque de panique peut croire qu’elle est en train de faire une crise cardiaque ou qu’elle va mourir de façon imminente.

La peur et la terreur qu’une personne vit durant une attaque de panique est tout à fait disproportionnée par rapport à la situation réelle et peut parfois n’avoir aucun rapport avec ce qui se passe autour d’elle.

Beaucoup d’entre vous qui liront ce livre, sont déjà passés par là. Après une première attaque de panique ou après une période d’anxiété jugée trop forte, vous avez été voir le médecin pensant que vous courriez un risque cardiaque ou que vous étiez menacé par une grave maladie. Vous avez peut-être aussi un jour abouti aux urgences, paniqué(e) pensant que vous aviez quelque chose de grave. Et vous en être sorti(e) avec le diagnostic que vous étiez en parfaite santé mais juste un petit peu stressé(e), tendu(e), ou anxieux(se) ou souffrant d’angoisse.

Après avoir fait ce premier bilan de votre angoisse, vous pouvez vous attaquer à cette anxiété qui vous ronge via la méthode que je vous propose dans ce livre. Cette méthode s’adresse à des personnes saines physiquement et en bonne santé. Elle ne s’adresse pas à des personnes souffrant d’une réelle pathologie médicale. Je vous renvoie la mise en garde du début de ce livre, au sujet de l’angoisse.